Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Conférence

L’entrée instable dans la profession enseignante en Belgique : sociologie d’un marché du travail aux régulations paradoxales

L’entrée instable dans la profession enseignante en Belgique : sociologie d’un marché du travail aux régulations paradoxales

Comme dans de nombreux pays occidentaux, la profession enseignante se caractérise en Belgique par une situation dite de pénurie relativement sévère. Celle-ci est attribuée plus particulièrement aux faibles taux de stabilisation des nouveaux entrants (35% en moyenne quittent la profession dans les 5 premières années). Nous renversons l’interprétation habituelle de ce type de situation formulée en termes de désajustement entre formation et emploi, pour observer l’intrication de régulations hétérogènes et à l’articulation problématique. A l’appui d’une enquête empirique menée depuis 2011 sur l’analyse des flux d’emploi des enseignants débutants en Belgique et d’entretiens menés auprès de chefs d’établissements, nous montrons que l’instabilité des nouveaux entrants est le résultat d’une double tendance, paradoxale : une régulation professionnelle forte centrée sur le statut des enseignants devenus stabilisés et une régulation organisationnelle des établissements scolaires accentuée conduisant à une emprise locale sur la sélection et l’évaluation du contenu de l’activité. Cette analyse nous permet en retour de problématiser l’analyse de déséquilibres sur certains marchés du travail professionnels sous l’angle de régulations indigènes désajustées plus que de déséquilibres exogènes problématiques.

 

Cette conférence sera diffusée en direct sur la page d'accueil du site du CRIFPE.

Date

Mardi, le 15 novembre 2016 de 12h00 à 13h30

Lieu

B-328, Pavillon Marie-Victorin, Université de Montréal

Conférencière/Conférencier

Marc Zune est professeur de sociologie du travail et de l’emploi à l’Université de Louvain, en Belgique. Il est rattaché au Centre GIRSEF – groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l’éducation et la formation – et à l’Institut Iacchos. Ses terrains de recherche portent tant sur les nouvelles formes d’activités professionnelles que sur les dynamiques de l’emploi et du marché du travail. En lien avec le thème de son intervention, il a publié récemment « De quoi les pénuries de main d’oeuvre sont-elles le nom ? », Revue française de socio-économie, n°14, 2014, pp. 5-14. Il collabore avec Joëlle Morrissette, chercheure du CRIFPE.

Téléchargements

Autres documents
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7