Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Membre

Julie Bouchard
Étudiante au doctorat
Université de Montréal
Département :
julie.bouchard.6@umontreal.ca
Tél. bureau :
Téléc. bureau :

Présentation

Principales fonctions professionnelles

Principales réalisations

Projet de recherche : La collaboration École-Famille-Communauté : le cas d’un volet alternatif en milieu défavorisé
Des disparités importantes entre les élèves issus de milieux favorisés et défavorisés persistent encore aujourd'hui. Les derniers étant confrontés à davantage d’obstacles à la persévérance et la réussite scolaire (Sirin, 2005). Une piste de solution pour réduire ces inégalités est la collaboration ÉFC, entre autres associée à une amélioration de la réussite éducative (Epstein, 1995; Jeynes, 2005; Sheldon, 2003). Une majorité de chercheurs s’entendent sur le fait que la collaboration serait optimale si elle reposait sur une confiance mutuelle, des buts communs, un partage d’expertise et une communication bidirectionnelle (Deslandes et Bertrand, 2004; Epstein, 2011). Or, le type de relations école-famille qu’on observe dans plusieurs écoles québécoises est souvent de nature unidirectionnelle, gardant les parents à distance de la classe ou des aspects pédagogiques (par ex., participation aux rencontres, accompagnement lors de sorties) (Larivée, Kalubi et Terrisse, 2006), ce qui limite la collaboration et l’implication des parents. Quant à la collaboration avec la communauté, elle est relativement faible considérant les ressources disponibles qui sont souvent méconnues et sous-utilisées (Deslandes, 2006). En milieu défavorisé, la difficulté d’établir des relations de collaboration ÉFC est grande, notamment en raison d'un écart culturel entre des parents et le milieu scolaire, amenant des parents de milieu défavorisé à ne pas se sentir à leur place à l’école (Izzo, Weissberg, Kasprow et Fendrich, 1999; Kanouté, 2006). Dans les écoles publiques alternatives québécoises, la collaboration ÉFC serait plus engageante (participation parentale fréquente, responsabilité partagée, etc.), la collaboration et l’implication des parents étant l’un des fondements de l’école alternative (RÉPAQ, 2013). À notre connaissance toutefois, peu d’études ont portées sur l’école alternative et il est difficile d’affirmer que c’est le cas. Pour contribuer à combler cette lacune, nous décrirons les relations ÉFC dans ce type d’écoles, en milieu défavorisé. Le contexte permettant cette étude se présente avec l’ouverture récente d’un volet alternatif dans une école régulière primaire en milieu défavorisé. Ce projet est novateur car les enfants du quartier, identifié comme défavorisé, sont priorisés lors de l’inscription. Il s’agit de répondre à quatre questions: (1) Quelles sont les formes de collaboration entre les enseignants, les parents et les membres de la communauté ? (2) Comment les parents s’impliquent-ils ? (3) Comment les membres de la communauté s’impliquent-ils ? (4) Pourquoi les parents, les enseignants et les membres de la communauté décident-ils de collaborer ? L’échantillon sera constitué de l’ensemble des parents (n=72), des membres du personnel (n=16) et de la communauté (n=5) volontaires. Pour collecter les données, nous utilisons trois types d’outils: le séjour ethnographique, le journal de bord et l'entretien focalisé de groupe. Nous envisageons une méthode combinée de codification (ex., attribut, amplitude (Saldana, 2013), d’analyse narrative (Cohen et al., 2011) et des trois zones (Morrissette, 2011; Morrissette et Guignon, 2016). Nous décrirons les relations en fonction de la forme de collaboration qui les caractérise selon la typologie de Larivée (2013). Puis, les pratiques de collaboration en fonction du type d’implication selon la typologie d’Epstein (2011). Nous identifierons ensuite les raisons pour collaborer, les deux facteurs les plus déterminants étant le sentiment de compétence et le contexte (Poncelet, Dierendonck, Kerger et Mancuso, 2014).

Champs de spécialisation

Rayonnement scientifique

Prix

Bourse de doctorat en recherche obtenue du FRQ-SC pour 60 000$, (2017-2020)
Bourse d'excellence de la doyenne (déclinée – FRQ-SC) pour 15 000$, (2017-2020)
Bourse A pour le passage accéléré (2X) octroyée par FESP-UdeM pour 14 000$, (2017-2019)
Bourse BESC-M obtenue du CRSH pour 17 500$, (2016-2017)
Bourse d’excellence J.A. de Sève obtenue de FESP-UdeM pour 5 000$, (2016-2017)
Bourse de fin d’étude de maîtrise (déclinée – BESC-M) pour 6 000$, (2016-2017)
Bourse pour la maîtrise octroyée par la Fondation Desjardins pour 3 000$, (2016-2017)
Bourse d’excellence pour la maîtrise de recherche octroyée par la FSE-UdeM pour 4 500$, (2015-2016)
Bourse philanthropique pour la maîtrise de recherche octroyée par la FSE-UdeM pour 2 000$, (2015-2016)
Certificat d’excellence académique de l' Association Canadienne de psychologie, 2007

 

 

 

 

Projet de recherche

La collaboration École-Famille-Communauté : le cas d’un volet alternatif en milieu défavorisé

Directeur

Serge J. Larivée

Date de début des études

2016

Date de fin des études

Publications

  • Chapitres de livres / contributions à un ouvrage collectif

  • Larivée, S. J., Ouédraogo, F., Duval, J. & Bouchard, J. (soumis 2016). Les rôles éducatifs des parents dans le suivi scolaire de leur enfant au Québec: les perceptions de parents et d'enseignants. Dans A. Lenoir (dir.), La relation école-familles comme espace de réflexion pour une coéducation active. :.  Consulter
  • Communications

  • Bouchard, J. (2017, mai). Les pratiques de collaboration école-famille-communauté dans un volet d’école alternative publique priorisant les élèves de milieu défavorisé. Communication présentée au Congrès de l’AIFREF, Prague, République tchèque.  Consulter
  • Bouchard, J. (2017, mai). Les pratiques de collaboration dans un volet d’école alternative primaire en milieu défavorisé. Communication présentée dans un colloque. Congrès de l’ACFAS, Montréal, Québec.  Consulter
  • Bouchard, J. (2016, mars). Étude de la collaboration école- famille-communauté dans le volet alternatif d’une école en milieu défavorisé: présentation du contexte pratique et théorique d’un projet de maîtrise. Communication présentée par affiche du devis de recherche (problématique, cadre théorique, méthodologie). Colloque Éducatif Présent! de l’Université de Montréal, Montréal, Québec.  Consulter
  • Autres

  • Bouchard, J. (2016). Compte rendu du livre de Jean-Yves Bodergat et Pablo Buznic-Bourgeacq (dir), Des professionnalités sous tension. Quelles (re) constructions dans les métiers de l'humain?. Bruxelles : de Boeck.  Consulter
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7