Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Simard, S. (2017). Étude exploratoire des facteurs influant sur l'intention des futurs enseignants de développer les compétences informationnelles des élèves. Thèse de doctorat inédite, Université de Montréal, Montréal, Québec.  [SE FORMER À L'ENSEIGNEMENT : LA FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE ET CONTINUE]

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

Dans leur forme la plus simple, les compétences informationnelles (CI) renvoient aux habiletés techniques et cognitives requises pour accéder, organiser, utiliser et communiquer l’information. Si les CI n’ont rien de novateur, les innovations dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) entraînent, pour leur part, des changements rapides et profonds en transformant les modalités d’accès, d’organisation, de partage et même de création de l’information. Leurs répercussions s’avèrent importantes dans plusieurs domaines, notamment en éducation. Or, le Programme de formation de l’école québécoise et la formation initiale en enseignement demeurent assez vagues sur l’utilisation des TIC pour le développement des CI. Par ailleurs, une synthèse de la documentation révèle qu’une minorité d’élèves reçoit un soutien pédagogique pour développer ses CI. De ce constat est née l’idée directrice de notre projet de recherche, soit de mieux comprendre les facteurs qui incitent certains des futurs maîtres à utiliser les TIC pour développer les CI des élèves lorsqu’ils sont en salle de classe. Afin d’atteindre cet objectif, une approche méthodologique mixte de type séquentiel explicatif est privilégiée. Dans un premier temps, une enquête a été réalisée entre janvier et mai 2014 auprès de 413 futurs enseignants du primaire et du secondaire, dans quatre universités québécoises. Dans un second temps, au printemps 2015, des données qualitatives ont été recueillies auprès de 48 futurs enseignants au cours du dernier trimestre de leur formation initiale. Les résultats de l’analyse quantitative confirment que l’attitude et les normes sociales sont de bons prédicteurs de l’intention des futurs enseignants d’utiliser les TIC pour développer les CI des élèves. Toutefois, le contrôle perçu (formation adéquate, temps, matériel, habiletés perçues) n’a que très peu d’effet sur les intentions de ces derniers. Ces résultats sont cohérents avec ceux de Venkatesh, Morris, Davis, et Davis (2003) et Fishbein et Ajzen (2010) qui suggèrent que les conditions facilitantes et le contrôle perçu agiraient plutôt sur les comportements réels que sur les intentions. Pour leur part, les résultats de l’analyse qualitative confirment que les CI ne sont pas explicitement abordées dans la formation initiale en enseignement, et ce, bien qu’elles soient perçues comme importantes pour la réussite des élèves. Sur la base des suggestions des participants, nous proposons des stratégies pour qu’un enseignant développe les compétences informationnelles de ses élèves.

Lien

Permalien: http://hdl.handle.net/1866/18608
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7