Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Wallace, I. (2018). L’intégration de la compétence culturelle autochtone en sciences infirmières : l’expérience des professeurs. Thèse de doctorat inédite, Université d'Ottawa, Ottawa, Ontario.

Résumé

Au Canada, les peuples autochtones vivent encore des inégalités flagrantes en matière de santé comparativement à la population non autochtone. De façon générale, les infirmières constituent le premier contact entre les peuples autochtones et le système de santé. L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) stipule que les infirmières doivent prodiguer des soins compétents et sécuritaires sur le plan culturel. On entend donc par compétence culturelle les habiletés, les connaissances et les attitudes nécessaires à la prestation des soins à des populations issues de diverses cultures. Les objectifs de cette étude étaient de 1) Explorer l’expérience des professeurs en sciences infirmières quant aux barrières à l’intégration de la compétence culturelle autochtone dans leur curriculum, 2) Décrire les stratégies utilisées par les professeurs pour intégrer la compétence culturelle autochtone dans leur enseignement, et 3) Identifier des pistes de solutions pour faciliter l’intégration de la compétence culturelle autochtone à l’intérieur de la formation en sciences infirmières. Le devis de recherche qualitatif, de type exploratoire, a permis de répondre aux objectifs de cette recherche. Sur le plan méthodologique, l’analyse thématique a été privilégiée compte tenu de la problématique et des objectifs de recherche. La collecte des données, s’est déroulée sur une période d’un mois, a été réalisée par le biais d’entrevues semi-dirigées avec 20 professeurs en sciences infirmières de diverses universités canadiennes. En résumé, les résultats de l’étude démontrent qu'il y a une influence du dispositif colonial à l’intérieur de chaque niveau d’intégration du concept (contextuel, structurel, processus et résultats) et qu'une décolonisation de la discipline infirmière est nécessaire. Livrés à eux-mêmes, les professeurs expriment un besoin flagrant de leadership et de support administratif afin de répondre aux Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) ciblant les écoles canadiennes en sciences infirmières. Enfin, les professeurs autochtones sont victimes de tokénisme et de violence latérale de la part de leurs collègues non-autochtones – éléments qui font preuve de racisme sophistiqué.

Lien

https://ruor.uottawa.ca/handle/10393/38265
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7