Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Beaudouin, A. (2018). Étude du rôle modérateur des pratiques parentales sur le lien entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire chez les adolescents et les adolescentes. Mémoire de maîtrise inédit, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec.

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

Ce mémoire porte sur l’étude du rôle modérateur des pratiques parentales sur le lien entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire chez les adolescents et les adolescentes. Les changements personnels et contextuels vécus par ces derniers amènent 10 à 20 % d’entre eux à rencontrer des problèmes comportementaux ou psychologiques. Parmi ces problématiques se trouvent les comportements antisociaux et les difficultés scolaires (incluant le rendement scolaire). Pour obtenir du soutien, les adolescents et les adolescentes peuvent bénéficier de l’aide formelle de professionnels et de professionnelles, comme les conseillers et les conseillères d’orientation, ou informelle (p. ex. : famille, amis, amies) qui sont des ressources incontournables. Le lien entre les comportements antisociaux et les difficultés scolaires (indiquant parfois une covariance, parfois une bidirectionnalité) est bien documenté dans la littérature scientifique. À celui-ci s’ajoute les pratiques parentales, dont plus particulièrement les comportements de surveillance parentale, qui contribuent à la réduction des risques de s’engager dans des comportements antisociaux. Tout comme les difficultés scolaires et les comportements antisociaux, ces derniers mis en relation avec les pratiques parentales ont aussi été rapportés à maintes reprises comme associés de façon bidirectionnelle. Toutefois, une association directe ainsi qu’indirecte des pratiques parentales et des comportements antisociaux a de plus été démontrée par certains auteurs et autrices, alors que quelques recherches ont plutôt étudié les pratiques parentales en tant que modérateur dans des relations impliquant le développement des comportements antisociaux. Enfin, des associations significatives ont été identifiées dans les recherches portant sur les trois variables à l’étude, soit les comportements antisociaux, les pratiques parentales et le rendement scolaire, mais celles-ci ne sont pas nombreuses et méritent plus d’attention. Par conséquent, ce mémoire vise à vérifier l’hypothèse suivante : Les comportements de surveillance parentale positifs (supervision parentale et implication parentale) modèrent la relation entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire. Ainsi, plus la présence de comportements de surveillance parentale positifs augmente, plus la relation entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire s’affaiblit. Des données secondaires provenant d’une étude longitudinale du Groupe de Recherche sur les Inadaptations Sociales de l’Enfance (GRISE) sont utilisées. L’échantillon pour les analyses est composé de sujets adolescents au sixième temps de mesure annuel (T6) de l’étude, soit un total de 644 participants et participantes âgés de 11,17 à 15,75 ans (M = 13,23 ans; é.t. = 0,96). Afin de mesurer les comportements antisociaux, l’échelle nommée trouble des conduites du Child Behavior Checklist (CBCL) et du Teacher’s Report Form (TRF) de l’Achenbach System of Empirically Based Assessment (ASEBA) sont considérées. Pour ce qui est de la mesure de la surveillance parentale, l’Alabama Parenting Questionnaire (APQ) est utilisé pour la supervision parentale, alors qu’une nouvelle échelle que nous avons créée mesure l’implication parentale à partir d’items du Parental Acceptation-Rejection Questionnaire (PARQ). Enfin, l’Academic Performance Rating Scale (APRS) mesure le rendement scolaire. Globalement, les résultats des analyses permettent d’observer des corrélations significatives entre toutes les variables, dont la force varie toutefois de faible à moyenne. Une analyse de régression multiple hiérarchique montre que, dans un premier bloc, le sexe et l’âge (traités comme des variables confondantes) expliquent 2,8 % de la variance, et que seul le sexe est significativement associé au rendement scolaire. L’ajout au deuxième bloc des variables indépendantes trouble des conduites, supervision parentale et implication parentale expliquent 14,6 % de variance supplémentaire du rendement scolaire. Par contre, la variable trouble des conduites est la seule à être significativement associée au rendement scolaire. Enfin, l’ajout des variables d’interaction entre le trouble des conduites et les variables de supervision parentale et d’implication parentale ne fait pas augmenter de façon significative la variance expliquée. L’hypothèse du rôle modérateur de la surveillance parentale sur le lien entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire chez les adolescents et les adolescentes n’est donc pas soutenue. Ce mémoire contribue à l’avancement des connaissances scientifiques, puisqu’aucune recherche à ce jour n’avait porté sur le rôle modérateur de la surveillance parentale sur le lien entre les comportements antisociaux et le rendement scolaire chez les adolescents et les adolescentes. La réalisation de celui-ci constitue un apport scientifique et social à l’intervention exercée auprès de ces derniers aux prises avec des problématiques tant scolaires que comportementales. Leur environnement étant complexe, cette recherche rappelle l’importance de considérer tous les facteurs qui y sont associés et de poursuivre les études en ce sens en tentant de remédier aux limites identifiées par celle-ci.

Lien

https://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/14922
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7