Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

CTREQ (2019). Cahier des recommandations. La mixité sociale et scolaire. Québec, Québec : CTREQ.

Catégorie

Rapports

Description

En septembre 2017, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)tenait son assemblée annuelle au cours de laquelle son conseil d’administration soumettait l’idée de réaliser une conférence de consensus sur un sujet d’intérêt commun aux acteurs de l’éducation. Après un après-midi où les acteurs présents étaient invités à explorer divers thèmes possibles, celui de la mixité sociale et scolaire fut retenu. La Fondation Lucie et André Chagnon, dont la mission de prévention de la pauvreté par la réussite éducative la rend particulièrement sensible aux enjeux de justice sociale et scolaire, ainsi que le Conseil supérieur de l’éducation (CSE), auteur d’un rapport sur l’état et les besoins de l’éducation consacré à l’équité scolaire, se sont joints au CTREQ pour la tenue de ce projet. Un grand merci à ces deux partenaires sans qui nous n’aurions pu mener pareille aventure.

Le CTREQ a pour mission de contribuer à l’innovation et au transfert de connaissancesissues de l’alliance de la recherche et de l’expérience afin de stimuler la réussiteéducative au Québec. Un tel projet s’inscrivait donc parfaitement dans la mission de l’organisation. Davantage que du transfert stricto sensu, une conférence de consensus est un dispositif de dialogue entre chercheurs et acteurs de l’éducation mis en placeafin de trouver un chemin, un passage permettant de progresser dans une direction légitime, mais difficile à rejoindre. Car le mot le dit, une conférence de consensuss’avère utile lorsque justement le consensus – un vrai, un solide, celui qui mobilise vraiment et dont les progrès se mesurent sans ambiguïté – n’est pas au rendez-vous.Il arrive que les chercheurs, en concurrence les uns avec les autres sur le « marché »du savoir et de l’expertise, ne s’entendent pas sur une question, la recherche n’est pas concluante, elle est incomplète, partielle, elle donne lieu à des conflits d’interprétation, les lunettes disciplinaires des chercheurs éclairent des facettes différentes d’une réalité, sans qu’une vision d’ensemble se dégage avec précision. Aussi, les acteurs ont des visions et des intérêts différents, ancrés dans leurs pratiques et dans leur position au sein d’un système de rapports sociaux de coopération et de concurrence. De telle sorte que diverses solutions sont débattues, sans qu’on en arrive à un consensus le moindrement tenable sur une longue durée. Je crois que notre thème illustre assez bien cette situation.

Le dispositif de la Conférence de consensus n’est pas une solution miracle, capable de gommer toutes les différences de points de vue et de faire converger tout le monde vers une solution. Toutefois, il permet de prendre conscience de la diversité des analyses et des points de vue et de mieux cerner ce qui semble ou ne semble pas faire consensus parmi un grand nombre d’acteurs. La conférence tenue les9 et 10 octobre 2018 a permis de mettre en scène une confrontation amicale entrechercheurs et praticiens et de faire émerger les recommandations que nous vous présentons dans le présent cahier.

ISBN

978-2-923232-62-1

Lien

http://www.ctreq.qc.ca/wp-content/uploads/2019/03/VF_CTREQ-Conférence-de-consensus-Cahier-des-recommandations-28299-v7.pdf
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7