Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Gingras-Lacroix, G. (2019). Les pratiques enseignantes déclarées par les professeurs et les chargés de cours en contexte de classe incluant des étudiants autochtones universitaires. Mémoire de maîtrise inédit, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec.

Résumé

L’éducation est considérée par de nombreuses communautés autochtones comme un levier pouvant permettre d’initier un processus de guérison vis-à-vis des problèmes sociaux découlant des rapports coloniaux actuels ainsi que de ceux hérités du passé. Ce processus de guérison demande néanmoins que l’éducation soit à l’image des diversités culturelles autochtones, notamment en favorisant des apprentissages holistiques centrés sur l’étudiant, dont l’objectif est le développement global. Cette transformation engendre ainsi certaines particularités culturelles en ce qui concerne les pratiques utilisées par les professeurs et les chargés de cours. Or, celles-ci sont très peu documentées en ce qui concerne l’éducation universitaire. En ce sens, le but de cette recherche est donc de décrire et de catégoriser les pratiques enseignantes utilisées par les professeurs et les chargés de cours de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) qui, selon leurs conceptions et l’application qu’ils en font, favorisent des apprentissages à caractère holistique chez les étudiants autochtones. Pour y parvenir, cette étude a employé une méthodologie de type qualitative et les participants ont été recrutés avec l’aide de l’École d’études autochtones et du Service Premiers Peuples de l’UQAT. Ainsi, une étude qualitative fondée sur la théorie de l’agentivité et sur le modèle holosystémique a été privilégiée et des entrevues semi-dirigées ont été menées auprès de professeurs et de chargés de cours de l’UQAT. Les résultats de la recherche montrent que les professeurs et les chargés de cours n’ont pas la perception qu’il existe des pratiques qui soient exclusives à l’enseignement universitaire en contexte de classe autochtone et c’est pourquoi ils tentent davantage d’adapter leurs pratiques enseignantes provenant d’un monde universitaire euro-centrique aux particularités singulières des étudiants autochtones. Ainsi, le corps enseignant n’utilise pas explicitement des pratiques qui favorisent, chez les étudiants autochtones, le développement des dimensions physique, émotionnelle et spirituelle que propose le modèle holosystémique. Or, l’étude des facteurs proposés par la théorie de l’agentivité permet de constater qu’une attention particulière est portée aux relations avec les étudiants, à l’enseignement de notions concrètes, à la décolonisation et à l’importance du territoire.

Lien

http://depositum.uqat.ca/804/
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7