Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Lagadec-Gaulin, G. (2019). La socialisation professionnelle des psychoéducateurs : perceptions de psychoéducateurs en début de carrière. Mémoire de maîtrise inédit, Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Québec.

Résumé

Pour les psychoéducateurs, la diversification des milieux de pratique, la récente accession à un ordre professionnel distinct, l'entrée en vigueur de la Loi 21 sur les actes réservés en santé mentale et le placement rapide en emploi des jeunes psycho éducateurs sont des enjeux considérables à leur identité professionnelle. Ces enjeux viennent aussi appuyer l'idée que la pratique du psycho éducateur se transforme et que des questionnements identitaires sont latents. En lien direct, des données récentes révèlent que les psycho éducateurs ont des réalités de pratique qui se détachent des valeurs fondamentales qu'ils associent à leur discipline (Daigle, 2016). Dans cette foulée, peu d'études s'intéressent au processus par lequel l'étudiant en psycho éducation passe de la formation préparatoire au titre de professionnel. Les enjeux pour le rayonnement de la profession, pour la qualité de la pratique et pour le professionnel, lui-même, (Legault, 2003, Dubar, 2010, Renou, 2015) justifient que l'on s'intéresse à cette transition déterminante en amont de cette problématique identitaire. Le présent mémoire vise donc à décrire le processus de socialisation professionnelle des psychoéducateurs. Afin d'y parvenir, 12 diplômés de maîtrise en psychoéducation, en début de carrière et employés au sein de différents milieux de pratique, partagent leur perception à cet égard. Le canevas d'entretien semi-dirigé utilisé pour la collecte de donnée s'appuie sur le modèle de socialisation professionnelle (Feldman, 1976; Louis, 1980; Schein, 1978) illustrant le processus en étapes. À partir de chaque étape du modèle, nous avons cherché à amener des réponses aux deux questions suivantes : (1) Comment se déroule le processus de socialisation professionnelle des psychoéducateurs jusqu'à leur début en carrière? et (2) IV Quels sont les différents enjeux professionnels appréhendés par les psycho éducateurs en début de carrière? Les résultats obtenus permettent, tout d'abord, de décrire les motivations à se diriger vers la formation en psycho éducation (relation d'aide, approche « sur le terrain », savoir-être, analyse clinique). Ceux-ci dénotent chez les nouveaux psycho éducateurs une conception des réalités de la pratique qui demeure floue jusqu'à l'entrée sur le marché du travail. Ensuite, les apprentissages concrets faits en formation (stages, enseignements pratiques, expériences d'intervention extrascolaires) facilitent le réalisme des appréhensions de la profession et la confiance en soi à la fin des études. Les constats lors de l'entrée sur le marché du travail, quant à eux, se rattachent à des conceptions erronées entretenues en forn1ation et illustrent des réalités de pratique divergentes. Les différences entre les réalités professionnelles rapportées concernent des fragilités touchant le rôle attendu (prédéterminé, indéterminé, circonscrit, flexible), le sentiment de compétence (incompétence, compétence adaptée, surcompétence) et la qualité de l'intégration (conflictuelle, harmonieuse). Concernant les défis appréhendés en lien avec le travail, ils concernent principalement la gestion du niveau d'implication personnelle au travail (énergie, temps, dimension émotive) et les préoccupations en lien avec la profession de psycho éducateur (reconnaissance, distinction). Un sentiment de satisfaction générale face au choix de profession est également rapporté par les participants. 

Lien

http://depot-e.uqtr.ca/8759/
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7