Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Prioletta, J. (2015). Gender and Early Childhood Education: A Critical Feminist Analysis of Teacher Practice and Preschool Play in Montreal Schools. Mémoire de maîtrise inédit, McGill University, Montréal, Québec.

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

In 2001, an educational reform took place in Québec and resulted in the introduction of the Québec Education Program (QEP). For preschool education, the QEP highlights the importance of play in early learning. As research has shown gender differences in children’s play, this study seeks to examine the ways in which preschool teachers make use of play in their classrooms specifically as it relates to gender. Using a critical feminist lens, the study investigates how teachers’ use of play and their gender perceptions may enable or constrain gender inequality during preschool play. The data collection methods include two semistructured interviews and a photo elicitation interview that were carried out with each of the four preschool teachers. Twelve participant observations also took place during their students’ play periods. Results reveal two overarching themes of the passive child and normality that have emerged in examining teacher practices and understandings of play and gender. Informed by the dominant discourses of early childhood education that privilege child development theories, teacher practice during play may then work to silence gender as it is not perceived to be an integral part in childhood. As such, girls and boys were seen to be treated equally in the classroom. While the equal treatment of children is well intended, it does not necessarily ensure fair treatment. Overall, this study highlights the contradictory messages put forward by educational policy, where child-centeredness is mandated, yet gender, a significant part of children’s lives, is absent from dominant discourses in early childhood education.

En 2001, une réforme de l'éducation a eu lieu au Québec et adonné lieu à l'introduction du Programme de formation de l'école québécoise (PEQ). Pour l'éducation préscolaire, le PEQ met en évidence l'importance du jeu dans l'apprentissage précoce. Comme la recherche a démontré des différences entre les genres dans le jeu des enfants, cette étude vise à examiner les façons dont les enseignants du préscolaire font usage du jeu dans leurs classes, spécifiquement en ce qui concerne le genre. En utilisant un point de vue féministe, l'étude examine comment l'utilisation du jeu par les enseignants et leurs perceptions du genre peuvent activer ou limiter l'inégalité des genres en milieu préscolaire. Les méthodes de collecte de données comprennent deux entrevues semi-structurées et une technique d’élicitation par photographies qui ont été effectuées avec chacun des quatre enseignants du préscolaire. De plus, douze observations participantes avec les élèves ont eu lieu pendant leurs périodes de jeu. Les résultats révèlent deux grands thèmes qui ont émergé de l'examen des pratiques des enseignants et de leurs conceptions du jeu et du genre, soit la passivité de l'enfant et la normalité. Influencés par les discours dominants de l'éducation de la petite enfance qui sont prépondérants dans les théories de développement, les pratiques des enseignants peuvent alors avoir pour conséquence de faire taire le genre parce qu'il n'est pas perçu comme une partie intégrante de l'enfance. En tant que tels, les filles et les garçons sont perçus et traités de manière égale dans la salle de classe. Cependant, même si l'égalité dans le traitement des enfants est bien intentionné, elle ne garantit pas nécessairement un traitement équitable. Dans l'ensemble, cette étude met en évidence les messages contradictoires avancés par la politique éducative, où l'éducation centrée sur l'élève est requise, mais le genre, une partie importante dans la vie des élèves, est absent du discours dominant en éducation de la petite enfance.

Lien

http://digitool.Library.McGill.CA:80/R/-?func=dbin-jump-full&object_id=132592&silo_library=GEN01
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7