Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Lussier, A. (2015). Étude du lien entre la collaboration enseignant-technicien en éducation spécialisée et l'adaptation sociale en classe des élèves ayant un trouble du comportement. Mémoire de maîtrise inédit, Université de Montréal, Montréal, Québec.

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

Dans les classes spécialisées auprès des élèves en trouble du comportement (TC), l’enseignant et le technicien en éducation spécialisé (TES) sont encouragés à travailler en collaboration afin de soutenir l’adaptation scolaire et sociale des élèves auprès desquels ils œuvrent chaque jour. Toutefois, malgré les nombreux avantages à travailler ensemble pour atteindre un but commun visant ici la réussite des élèves, la collaboration interprofessionnelle comporte néanmoins de nombreux défis qui, s’ils ne sont pas relevés avec professionnalisme, peuvent affecter les élèves. L’objectif de cette étude est de vérifier s’il existe un lien entre la qualité de la collaboration entre ces deux professionnels et l’adaptation sociale en classe spécialisée des élèves ayant un TC. Une méthodologie s’appuyant sur un devis de type corrélationnel a été privilégiée. Des enseignants titulaires de classe accueillant des élèves TC ont complété un questionnaire visant à évaluer l’adaptation sociale de leurs élèves en classe alors que les TES associés à ces classes ont été invités à compléter un questionnaire visant à qualifier la collaboration établie au sein de leur duo avec l’enseignant. Au total, 71 duos de professionnels provenant de 9 écoles du grand Montréal ont participé à cette étude. Bien que la qualité de la collaboration varie de façon significative selon les duos de professionnels, les résultats ne permettent toutefois pas d’établir une relation. D’après cette recherche, il n’y a donc pas de lien significatif entre l’adaptation sociale des élèves en classe et le niveau de collaboration de l’enseignant et du TES. Ces résultats, contraires à notre hypothèse de départ, sont discutés à la lumière des écrits scientifiques portant sur le sujet. Les forces, limites et considérations pour les futures recherches sont également discutées.

Lien

http://hdl.handle.net/1866/13676
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7