Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Ngoya, J. (2016). Étude des relations entre le développement professionnel des enseignants du postsecondaire et leur bien-être psychologique au travail . Thèse de doctorat inédite, Université de Montréal, Montréal, Québec.

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

Cette thèse a pour but de contribuer à une meilleure compréhension du développement professionnel (DP) des enseignants du postsecondaire et de ses liens avec le bien-être psychologique au travail (BEPT). Plusieurs études ont montré que de nombreux facteurs personnels (développement des connaissances et des compétences, attitudes, croyances des enseignants, etc.) et professionnels, tels que l’expérience professionnelle, les échanges collaboratifs, les pratiques pédagogiques et les résultats saillants des étudiants peuvent avoir une influence considérable sur le DP. Plus précisément, la présente étude permet de : (1) décrire les attitudes des enseignants qui favorisent leur DP ; (2) explorer les relations entre les vécus professionnels des enseignants et leur BEPT ; (3) identifier les indicateurs de BEPT et leurs interrelations avec le DP. Pour atteindre ces objectifs, nous avons entrepris une étude exploratoire chez les enseignants (n=218) de trois cégeps francophones de Montréal, où un questionnaire sur l’indice de bien-être psychologique au travail (IBEPT) constitué de 25 items (Dagenais Desmarais, 2010) a été soumis en ligne au moyen de Survey Monkey. Une analyse factorielle en composantes principales a révélé que leur BEPT est constitué de cinq facteurs, soit : l'épanouissement au travail, l'adéquation interpersonnelle, le sentiment de compétence, la volonté d’engagement et la reconnaissance perçue au travail. Des entretiens semi-dirigés ont été réalisés et, par la suite, nous avons procédé à une analyse qualitative transversale (n=12) et verticale (n=2) de cas. À la suite des analyses mixtes, les résultats indiquent que les attitudes des enseignants ont des répercussions sur le développement de leurs connaissances et de leurs compétences, sur leurs pratiques pédagogiques, leurs échanges collaboratifs et leurs perceptions face aux résultats saillants des étudiants. Il ressort également que le vécu professionnel a un impact sur les différents facteurs de BEPT, de sorte qu’un long vécu professionnel est associé à un fort sentiment de compétence, à une grande volonté d’engagement, mais aussi à une baisse d’épanouissement et de reconnaissance perçue au travail. Nous pouvons donc en déduire, d’une part, l’existence de corrélations directes entre le DP et le BEPT. De plus, il existe une relation entre les attitudes des enseignants envers leur enseignement et les facteurs personnels et professionnels touchant le DP, d’où l’importance de considérer les attitudes des enseignants comme un facteur primordial de DP. De même, le vécu professionnel de l’enseignant est un facteur important à considérer dans le contexte collégial, notamment pour améliorer le BEPT nécessaire au DP des enseignants. Finalement, quatre différents profils de DP selon les niveaux de DP et de BEPT ont été répertoriés (Conscients-Figés, Conscients-Mitigés, Conscients-Actifs et Perfectionnistes), et nos résultats mixtes montrent l’existence d’une corrélation entre le DP des enseignants et leur BEPT.

Lien

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/15838
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7