Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Conseil supérieur de l'éducation (oct. 2017). Avis pour une école riche de tous ses élèves. S’adapter à la diversité des élèves, de la maternelle à la 5e année du secondaire. Québec, Québec : CSÉ.

Description

Depuis 50 ans, les efforts publics ont permis d’améliorer l’accessibilité de l’éducation ainsi que la qualité des services éducatifs offerts. Autrefois élitiste, l’école accueille à présent, à quelques exceptions près, tous les enfants d’une génération jusqu’à l’âge de 16 ans1 . Les progrès réalisés en matière de scolarisation placent aujourd’hui le Québec parmi les sociétés les plus avancées sur le plan de la performance du système d’éducation. Néanmoins, un objectif reste inachevé, celui de conduire tous les élèves vers la réussite en permettant à chacun de développer son plein potentiel. En 2010, le Conseil supérieur de l’éducation s’est penché sur la capacité du système d’éducation à assurer la réussite du plus grand nombre et à permettre la réalisation du plein potentiel de chacun (équité) en maintenant des exigences élevées à tous les ordres et les secteurs d’enseignement (performance). À l’issue de cette analyse, le Conseil était d’avis qu’il fallait continuer à engager les efforts nécessaires pour lever les obstacles qui subsistent en ce qui concerne l’accès à l’éducation et l’accès à la réussite2 , pour des raisons liées tant aux défis que posent les tendances sociales actuelles et anticipées qu’aux valeurs de justice sociale et d’équité de la société québécoise (Conseil supérieur de l’éducation [CSE], 2010a). Quatre ans plus tard, le Conseil constatait que certains écueils rencontrés dans la mise en œuvre des visées inclusives du système scolaire québécois tendent à fragiliser les consensus (CSE, 2014b) et à générer des pratiques qui font obstacle à une éducation inclusive pour tous (ex.: hiérarchisation des voies de scolarisation, mise en concurrence, médicalisation des difficultés scolaires). Cette préoccupation relative aux conditions de mise en œuvre n’est pas propre au Québec ; au contraire, elle s’observe dans différentes provinces canadiennes et à l’échelle internationale. Puisque c’est le défi de l’opérationalisation de l’éducation inclusive qu’il faut à présent relever, le Conseil décide alors de produire un avis sur la concrétisation des visées d’un système inclusif pour tous, de la maternelle à la 5e secondaire.

Lien

http://cse.gouv.qc.ca/fichiers/documents/publications/Avis/50-0500.pdf
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7