Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Wagne, R. (2017). Étude de la prise en compte de la compétence 5 du référentiel en enseignement lors de son adaptation et de son adoption dans le programme de BEPEP de l’Université de Montréal. Mémoire de maîtrise inédit, Université de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation), Montréal, Québec.

Catégorie

Mémoires et thèses

Résumé

L’avènement de l’approche par compétences dans un contexte d’approche-programme dans le système scolaire québécois a eu pour conséquence, entre autres, la réforme des programmes de formation des enseignants dans les structures de la formation initiale. En effet, la formation est maintenant axée davantage sur la professionnalisation et se déroule sur la base d’un référentiel articulé autour de 12 compétences professionnelles indispensables à l’exercice de la profession enseignante. Dans cette perspective, la compétence concernant l’évaluation des apprentissages (compétence 5) constitue un axe essentiel pour déterminer le niveau des acquis des élèves et se place en position privilégiée dans la structure des cours du programme du baccalauréat en enseignement primaire et à l’éducation préscolaire, BEPEP, de l’université de Montréal. C’est pour cette raison que cette recherche tente de décrire la façon dont la compétence 5 est développée et évaluée dans ce programme c’est-à-dire la façon dont le Centre de Formation Initiale des Maîtres (CFIM) de l’université a adapté et adopté le référentiel de compétences. La complexité inhérente au concept de compétence et la nécessité d’une instrumentation rigoureuse, pertinente et variée pour son évaluation exige du professionnel qu’il soit compétent à évaluer des compétences. Cette maîtrise requiert la mise en place d’un cadre de concertation et d’échange où sont discutées les pratiques et expériences des acteurs et se révèle un point essentiel de la professionnalisation des enseignants. Pour cette recherche exploratoire de type qualitatif nous avons opté pour une analyse documentaire et des entrevues. Dans un premier temps, l’analyse des données issues de la matrice des compétences, des plans de cours cadre et des plans de cours spécifiques a permis de situer la compétence 5 au 3erang des compétences travaillées au BEPEP. Elle est déclinée en 5 composantes et 15manifestations observables dans 29 cours sur un total de 52. Les cours provenant du département de didactique sont les plus nombreux à mentionner la présence de cette compétence toutefois, ce sont surtout les cours d’évaluation provenant du département ETA et les stages (EDU) qui évaluent cette compétence et ce, davantage lors de la troisième année de formation. Par ailleurs, il appert qu’une révision des manifestations observables mentionnées dans les plans de cours soit nécessaire afin de s’assurer que les modalités d’évaluation mentionnées permettent effectivement de démontrer les manifestations énumérées. Dans un second temps, des entrevues avec les enseignants ont permis d’expliciter le niveau de prise en charge de la compétence à évaluer qui est très variable selon la provenance du cours mais aussi le niveau de concertation entre les différents intervenants au BEPEP. À cet effet, une meilleure prise en compte des suggestions du CFIM pour la mise en place de l’approche programme représente un incontournable. Spécifiquement, nous avons pu observer dans la façon dont la compétence est évaluée une instrumentation qui ne relève pas toujours de la complexité de la compétence. Finalement, en posant un regard plus large sur la façon dont les référentiels de compétences sont déployés dans d’autres structures universitaires responsables de la formation des maîtres, la mise en place d’un portfolio professionnel et des rencontres de concertations entre les différents intervenants se sont avérées bénéfiques pour l’adoption et l’adaptation des 12 compétences professionnelles du référentiel en enseignement.

Lien

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/19867/Wagne_Ramatoulaye_2017_memoire.pdf?sequence=4&isAllowed=y
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7