Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Publication

Beauchemin, P. (2020). Le Cégep et le développement des régions éloignées du Québec : le cas du Cégep de La Pocatière. Mémoire de maîtrise inédit, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec.

Résumé

Au Québec, la création des collèges d’enseignement général et professionnel (cégeps) en 1967, représente véritablement un tournant important dans l’histoire éducative. En effet, cette institution unique au monde est l’un des grands fleurons de la Révolution tranquille. Il fut pensé et réfléchi de façon à offrir au plus grand nombre (indépendamment du genre et du revenu) une éducation supérieure de qualité devant donner à une génération les outils nécessaires pour compléter la modernisation du Québec. Ces lieux de savoirs se sont, au cours des années 1967 à 1970, dispersés sur l’ensemble du territoire québécois couvrant même les régions les plus éloignées. Ainsi, les cégeps ont non seulement permis d’offrir un meilleur accès à l’éducation, mais aussi de stimuler les petites communautés en devenant des pôles de développement régionaux. À partir de l’observation de cas du cégep de La Pocatière, le présent mémoire tente de répondre à la question générale suivante : Dans quelle mesure la création des cégeps a-t-elle permis le développement des régions éloignées du Québec entre 1967 et 1993 ? Pour répondre à cette question, nous déterminons d’abord les raisons qui ont favorisé la création des cégeps. Cet exercice permet de réaliser que le facteur géographique fut au centre des réflexions des penseurs du système d’éducation moderne. Ensuite, nous avons pu mettre la lumière sur le rôle déterminant des comités organisationnels locaux en nous intéressant à la mise en place du réseau des cégeps. Ces comités ont été des acteurs majeurs dans la distribution de ces établissements sur le vaste territoire. Enfin, par l’analyse des rapports annuels du cégep de La Pocatière, nous contribuons à comprendre de quelle façon ce dernier participe au développement de sa communauté d’un point de vue économique, culturel et communautaire.

Lien

https://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/17015
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7