Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Membre

Back Khanh Van Doan
Étudiante au doctorat
Université de Montréal
Département :
bach.khanh.van.doan@umontreal.ca
Tél. bureau :
Téléc. bureau :

Présentation

Principales fonctions professionnelles

Principales réalisations

Projet de recherche : Motifs qui amènent des professeurs d’université à mettre en place des pratiques pédagogiques
                                 non magistrales dans le contexte de l’enseignement en grand groupe

Les transformations des clientèles étudiantes ont fait en sorte que l’enseignement en grand groupe est devenu un enjeu spécifique pour une bonne partie des universités contemporaines. Elles sont à la source de notre question de recherche: quelles sont les raisons qui amènent des professeurs d’université à mettre en place des pratiques pédagogiques non magistrales en grand groupe? Pour répondre à cette question, nous avons analysé les travaux actuels sur l’apprentissage à l’université et les différentes stratégies d’enseignement. Or, les professeurs se réfèrent-ils effectivement aux théories de l’apprentissage? Nous formulons l’hypothèse qu’ils s’y réfèrent d’une manière ou d’une autre. En effet, on observe depuis un certain temps une tendance forte dans l’apprentissage universitaire: d’un apprentissage où le professeur est un transmetteur à un apprentissage plus actif s’inspirant du cognitivisme et du socioconstructivisme. Dans le même sens, on observe dans les universités de nouvelles pratiques pédagogiques dites « innovantes ». Nous nous demandons si les professeurs les connaissent et s’ils les appliquent dans l’enseignement. En fait, l’étude portant sur les pratiques pédagogiques des professeurs dans l’enseignement supérieur est un sujet d’actualité, à l’heure de la mondialisation et de la massification de l’enseignement, en particulier dans le contexte de larges effectifs. La lecture de la documentation scientifique nous a menée aux constats suivants: (1) le professeur rencontre plusieurs problèmes lors de l’application de la méthode magistrale en grand groupe, (2) l’évolution des théories de l’apprentissage donne aujourd’hui une place importante à la prise de parole, aux savoir-être, au développement de la compétence de travail en équipe chez étudiants, et guide l’action pédagogique du professeur, (3) les étudiants deviennent de plus en plus exigeants face à leurs professeurs, ce qui oblige ces derniers à s’adapter à ce nouveau public par un enseignement plus conforme à ses attentes, (4) la taille de la classe n’aurait pas d’influence négative sur l’apprentissage si l’enseignant adopte des stratégies d’enseignement adaptées, (5) à l’ère numérique, l’intégration pédagogique des TIC joue un rôle important dans l’amélioration de la qualité de l’enseignement, (6) mais, au niveau des pratiques pédagogiques chez le professeur enseignant en grand groupe, peu de recherches empiriques ont analysé les raisons qui ont influencé son choix.

En ce qui concerne la méthodologie, la collecte de données est faite par l’entremise d’entretiens individuels semi-dirigés. Ce type d’entretien permet de fournir des informations pertinentes sur le vécu des participants, mais aussi de comprendre les contextes internes et externes qui influencent le choix de leurs démarches pédagogiques.

Sur le plan de la pertinence sociale, à travers l’exploration de la dimension du travail réel des professeurs d’université, nous espérons que le résultat de notre thèse contribuera à améliorer la qualité de l’enseignement des professeurs. Au plan de la pertinence scientifique, nous entendons documenter les raisons qui influencent le choix des stratégies d’enseignement des professeurs en grand groupe, à décrire et analyser leurs approches pédagogiques.

Champs de spécialisation

Rayonnement scientifique

Prix

Bourse de la Faculté des sciences de l’éducation, 2020

Bourses canadiennes de la Francophonie pour un doctorat, 2015-2020

Bourses d’études bilatérales belges pour une maitrise, 2008-2010

Projet de recherche

Motifs qui amènent des professeurs d’université à mettre en place des pratiques pédagogiques non magistrales dans le contexte de l’enseignement en grand groupe

Directeur

Maurice Tardif

Co-directeur

Francisco Loiola

Date de début des études

2015

Date de fin des études

Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7